1- ANALYSE STRUCTURELLE DU SYSTEME DES « 8 VAISSEAUX » (1).

Choain J. Méridiens. 1980;51-52:61-82.
La traduction par "merveilleux" ou "curieux" de l'idéogramme "Qi"  qualifiant le système des "Huit Vaisseaux Hors-Méridiens" (Qi  Jing Ba Mai) ne semble pas avoir favorisé une vision simple et  claire de cet ensemble de notions qui, à la différence des 12  méridiens, est dépourvu de références vicérales univoques. Il  suffit pourtant d'étudier et de classer minutieusement les  caractéristiques "anatomiques" évidentes de chacun de ces 8  vaisseaux : trajets, points, points spéciaux, avec toutes leurs  implications, pour voir apparaître de façon indiscutable la  structure d'ensemble du système. On constate alors que le groupe  des 4 "Vaisseaux de membres" et celui des 4 "Vaisseaux de tronc"  présentent chacun les mêmes séries cohérentes d'homologies et  d'oppositions, tandis que leur organisation autour de la dualité  originelle du Maître du Coeur et du Rein (Rein-Yang et Rein-Yin)  peut être visualisée de manière simple et évidente à partir des  seules données structurelles chinoises et en dehors de toute  interprétation de celles-ci, attestant par là-même l'importance  majeure de cette dualité. Sur ces bases, l'analyse systémique peut  alors être poursuivie au niveau des symptômes cliniques  essentiels attribués aux 8 vaisseaux. Elle aboutit à une mise en  lumière de la logique interne de leur ensemble, montrant que ces  8 Vaisseaux ont été conçus comme un système régulateur des deux  opposés Yin et Yang (l'influx nerveux pour l'essentiel) dans  leurs rapports de coexistence, avec les Vaisseaux de tronc, et  leurs rapports de succession, avec les Vaisseaux de membres,  soit dans l'espace et dans le temps. Cette étude vient en appui  de la thèse de l'auteur qui voit l'origine de la médecine  traditionnelle chinoise dans l'entraînement au contrôle et à la  commande du système nerveux.

  • 3722 Nombre de Vues
  • 3846 Nombre de Téléchargements
  • 16/08/2007 Ajouté le
  • 821.71 KB Taille