1- LES NOTIONS DE PHYSIOLOGIE ET D'ETIOPATHOGENIE DANS LA TRADITION MEDICALE CHINOISE A L'EPOQUE DE LA DYNASTIE DES QING, SELON LE NEIJING QUANSHI.

Triadou P. Méridiens. 1994;102:23-85.
Le Neijing Quanshi (NJQS) est un commentaire du Suwen (SW) écrit à l'époque de la dynastie des Qing. Représentatif de la tradition médicale chinoise à cette époque il se présente comme un résumé du SW apparaissant pour la première fois en 1893  dans une publication des oeuvres médicales de Xu Dachun parties après sa mort. Xu Dachun est un médecin de l'époque des Qing, qui appartient au mouvement Hanxue préconisant un retour à l'étude des textes des Han. S'insurgeant contre les innovations théoriques des médecins de l'époque des Jin Yuan et des Song, qui lui paraissent donner une version partiale et partielle du SW, il veut retrouver la médecine holistique des Han et utilise le Neijing comme référence théorique dans ses ouvrages. Adoptant le même point de vue et s'inscrivant dans la tradition des commentateurs du SW, l'auteur de NJQS à travers ses choix d'extraits et ses commentaires réussit à construire des ponts entre les différentes doctrines utilisées dans le SW par diverses écoles de pensée, pour construire une théorie syncrétique. Ces cadres théoriques rendus cohérents fournissent les règles permettant de décrire le vivant, 12 physiologie et la pathogénie. Dans cet article sont rassemblés les passages du NJQS décrivant la physiologie et les contacts de l'organisme avec le monde extérieur.

  • 665 Nombre de Vues
  • 672 Nombre de Téléchargements
  • 13/11/2007 Ajouté le
  • 2.83 MO Taille