1- LA QUESTION DE L'ANATOMIE EN OCCIDENT ET EN EXTREME-ORIENT.

Triadou P. méridiens; 1996;107:21-40;
Les médecines chinoise et grecque ont construit deux intelligibilités différentes du corps. Si les médecines grecque et latine ont permis la naissance de l'anatomie, les Chinois ont privilégié le changement et les relations entre les phénomènes pour proposer une description du corps qui répond de manière analogique aux Mêmes principes de fonctionnement que le monde environnant. Nous analysons dans cet article les épistémèsqui ont présidé à ces choix. Si Hippocrate est vénéré pour être le créateur de l'observation clinique, Aristote en imposant la notion de substance comme base d'une physique et d'une représentation des objets a ouvert le chemin à la pensée anatomique et à une théorie de la causalité nécessaire pour concevoir une embryologie. Lecteur assidu de leurs écrits, Galien après les anatomistes alexandrins en disséquant des singes a fait de l'anatomie la référence incontournable pour penser la médecine interne. Pendant le même temps, en Chine, prenait forme le Classique de l'Interne de l'Empereur jaune qui amenait à concevoir un corps assimilé à un conglomérat de Qi circulant aux rythmes des vaisseaux méridiens, administré par des viscères fonctionnaires et soumis à un processus régulé. A la riche nomenclature des points d'acupuncture qui contraste avec la pauvreté de celle des éléments de la forme corporelle en Chine, s'oppose une attention soutenue pour la description de l'intérieur du corps chez Galien. Si le choix de l'anatomie est dicté par une philosophie de l'être et de l'objet dont la décomposition analytique en constituants élémentaires est supposée fournir les références essentielles pour penser leur fonctionnement, le corps de Qi s'inscrit clans la logique de la pensée du processus. Les nosologies de ces médecines prennent leurs racines respectives dans ces deux conceptions de la normalité. La découverte au XVIlle siècle des planches anatomiques au Japon a provoqué une surprise qui confirme cette analyse.

  • 1503 Nombre de Vues
  • 1559 Nombre de Téléchargements
  • 13/09/2007 Ajouté le
  • 1.16 MO Taille