1- SPECIMEN MEDICINALE SINICALE SIVE OPUSCULA MEDICA AD MENTEM.

Auteroche B et Navailh R. Méridiens. 1989;87:39-57.
En 1682, Andréas Cleyer, éditait en latin un livre considéré  comme le premier ouvrage occidental traitant de la médecine  chinoise. Cet ouvrage réunit dans des chapitres sans liens entre eux,  la majorité des connaissances sur la médecine chinoise, parvenues  en Occident au 17ème siècle. La première partie de l'ouvrage  traite des pouls en quatre livrets. Cette partie a été traduite  en français et le premier de ces livrets fait l'objet de cette  publication. Dans "la règle pour examiner les pouls" Cleyer  décrit : les emplacements des pouls aux poignets ainsi que les  viscères s'y rapportant, les pouls normaux et pathologiques  suivant les saisons en leur donnant comme racine celui de  l'estomac, les pouls chez l'homme et la femme (en particulier  ceux de la grossesse), les pouls permettant de pronostiquer  l'évolution fatale des maladies. Dans le chant initial pour  examiner d'une manière approfondie les pouls, l'auteur montre  l'intérêt pour le diagnostic et le pronostic de comparer le  nombre de pulsations du patient avec la respiration du médecin.  Il donne les significations des pouls, suivant qu'ils sont perçus  au premier emplacement Cun (lieu du Yang) ou au troisième  emplacement Che (lieu du Yin).

  • 1385 Nombre de Vues
  • 1423 Nombre de Téléchargements
  • 13/11/2007 Ajouté le
  • 809.43 KB Taille