3- RAISONNEMENT ETIOPATHOGENIQUE ET NOSOLOGIE DANS LE NEIJING QUANSHI.

Triadou P. Méridiens. 1995;104:15-36.
Symptômes et maladies constituent des cadres de références essentiels pour penser la pathologie. Wang Bing leur consacre plusieurs chapitres de sa version du Suwen, dans lesquels il rassemble généralement différentes présentations de maladies. Conformément à la nature de compilation de son ouvrage, il rapproche également plusieurs explications d'un même symptôme. Les commentateurs qui ont succédé à Wang Bing, ont unifié ces descriptions et explications grâce à leurs gloses. Nous présentons dans cet article une phase élaborée de ce travail à travers le Neijing quanshi qui est un commentaire datant de la dynastie des Qing. Son auteur, en glosant des citations du Suwen, réussit à établir les bases d'un raisonnement étiopathogénique cohérent et propose une présentation schématique des maladies, qui fournit un guide pour penser la pathologie. L'explication des symptômes s'appuie sur les différents systèmes que cet auteur a retenu pour décrire la physiologie (organes, cinq agents ... ) ainsi que sur les Qi climatiques et le couple yin/yang auxquels sont rattachées les notions de vide et de plénitude. Il décrit pour chaque maladie l'étiologie, la pathogénie, l'évolution et les symptômes concomitants pour permettre de distinguer les diverses formes cliniques. Il offre ainsi des cadres de raisonnement pour aborder la pathologie : maladies aiguë, chronique, intermittente maladies d'organes ou de méridiens.

  • 734 Nombre de Vues
  • 781 Nombre de Téléchargements
  • 13/09/2007 Ajouté le
  • 1.12 MO Taille