4- STRATEGIES THERAPEUTIQUES ET MEDICAMENTS DANS LE NEIJING QUANSHI.

Triadou P. Méridiens. 1995;105:11-31.
 Une réflexion sur les stratégies thérapeutiques et sur les principes d'utilisation des médicaments a été initiée précocement en Chine. Des textes concernant ces aspects de la pensée médicale ont été assemblés par Wang Bing au 8ème siècle dans son Neijing suwen qui a la dimension d'une compilation. A partir du 1 lème siècle deux grands courants de pensée se sont opposés, celui des écoles qui offrent des propositions thérapeutiques réductionnistes et celui de la tradition des commentateurs du Suwen. Le Neijing quanshi datant du 18ème siècle est un commentaire tardif représentant une phase avancée de cette tradition ; il se caractérise par un gain en cohérence par rapport au Suwen de Wang Bing. Dans le Neijing quansbi les grandes lignes de la stratégie thérapeutique sont définies par les couples ben/biao (racine/ramure) et zheng/fan (traitement orthodoxe/traitement oppose) et les indications des différentes méthodes thérapeutiques y sont essentiellement pensées en fonction des huit règles diagnostiques. Trois aspects des médicaments servent à penser leur mécanisme d'action : saveur, Qi et action directe. Ces caractéristiques sont utilisées pour définir les effets thérapeutiques sur le dysfonctionnement des organes et autres entités physiologiques, soit directement soit par l'intermédiaire des cycles de relation des cinq agents.

  • 1229 Nombre de Vues
  • 1238 Nombre de Téléchargements
  • 13/09/2007 Ajouté le
  • 1.03 MO Taille