6b- acupuncture, tissu conjonctif et mecanotransduction. .

Stephan JM. Acupuncture & Moxibustion. 2006;5(4):362-7. Le mécanisme d’action de l’acupuncture fait intervenir la mécanotransduction induite par les fbroblastes du tissu conjonctif, associée à l’intervention de récepteurs neuro-sensoriels. Ce travail permet de comprendre les voies de la mécanotransduction impliquées par l’insertion de l’aiguille et la recherche du deqi. Les protéines du cytosquelette du fbroblaste et tout le complexe de l’adhérence focale sont essentiels à l’action de l’acupuncture. La polymérisation des flaments d’actine du cytosquelette par l’intermédiaire des intégrines, aboutira à activer la FAK (focal adhesion kinase), qui à son tour sera phosphorylée et activera la voie des ERK (extracellularly regulated kinase), de la MAP kinase (mitogen-activated proteine kinase) et enfn la transcription nucléaire sera assurée en autre par le complexe AP-1 (activor protein-1).

  • 1308 Nombre de Vues
  • 1428 Nombre de Téléchargements
  • 01/05/2007 Ajouté le
  • 221.75 KB Taille