LE GINSENG REMEDE CONTRE L'ASTHENIE.

Nguyen Thanh Tuang. Revue Française d'Acupuncture. 1997;91:74-8.
La racine de Panax Ginseng, qui a la réputation d'être une panacée et de guérir tous les maux, fascine les hommes depuis des millénaires. Elle fait partie des trois remèdes précieux en pharmacopée chinoise, que sont la pantocrine (extrait de cornes de cerf) et le Polygonum multitiorum. Traditionnellement, cette "racine de vie" fait figure de plante tonique supérieure, depuis des lustres, puisqu'elle était inscrite dans la matière médicale la plus ancienne, le Ben cao de l'Empereur Shen Nong (le Dieu Laboureur). Il est dit: Le goût de la racine de Ginseng est doux et ses propriétés sont légèrement rafraîchissantes. Il pousse dans les gorges des montagnes. On l'utilise pour restaurer les cinq organes vitaux, pour harmoniser les énergies yin et yang, pour calmer l'esprit, chasser les peurs et les substances toxiques du corps, faire briller les yeux, ouvrir les vaisseaux du coeur et éclaicir les pensées. Son usage continu fortifir le corps et prolonge la vie. Ce résumé synthétique constitue la clef de la compréhension de l'action du Ginseng en médecine traditionnelle chinoise

  • 2303 Nombre de Vues
  • 2372 Nombre de Téléchargements
  • 24/04/2008 Ajouté le
  • 263.66 KB Taille