PERVERS LATENTS OU PERVERS CACHES.

Guillaume G et al. Revue Française d'Acupuncture. 1991;66:52-69.
Les pervers cachés (Fu Xie) se distinguent des pervers récents  par la grande latence des manifestations cliniques qu'ils  engendrent. Les tableaux qui en résultent sont très polymorphes.  L'évolution se fait sur un mode Chaleur interne qui lèse les  liquides organiques. Ils représentent une étiologie des maladies  fébriles (Wen Bing) qui se différencient des maladies par coup de  froid (Shang Han).

  • 2139 Nombre de Vues
  • 2176 Nombre de Téléchargements
  • 23/04/2008 Ajouté le
  • 1.08 MO Taille