a la recherche du substratum anatomique du point d’acupuncture.

Stephan JM. Acupuncture & Moxibustion. 2006;5(3):252-61.
Peut-on dire qu’il existe un substratum anatomique ou histologique bien spécifque et individualisé du point d’acupuncture ? Complexe neuro-vasculaire, complexe neuro-musculaire, magnétosome, théorie de Bonghan, tissu conjonctif sont les chapitres abordés par cette revue épistémologique qui conclut certes à une non individualisation d’une structure spécifque, mais propose une théorie met­tant en jeu la mécanotransduction induite par les fibroblastes du tissu conjonctif, associée à l’intervention de récepteurs neuro-sensoriels.

  • 1141 Nombre de Vues
  • 1192 Nombre de Téléchargements
  • 30/01/2008 Ajouté le
  • 437.04 KB Taille