De certaines relations viscéro-cutanées métamériques (dermalgies reflexes-viscerales) en acupuncture.

De certaines relations viscéro-cutanées métamériques (dermalgies reflexes-viscerales) en acupuncture. Jarricot H. Meridiens. 1971;15-16:87-126.
H. Jarricot a étudié certaines liaisons des viscères à la peau. A chaque viscère, correspond une zone de surface très limitée, fixe, définie par des caractères objectifs et fonctionnels : la dermalgie-réflexe. Celle-ci est rendue évidente par une méthode de palpation spéciale : le palper-rouler. Fait primordial : la dermalgie-réflexe detecte non seulement la douleur du viscère, mais tous les troubles réactionnels de celui-ci. Les grands plexus neuro- végétatifs ont chacun une dermalgie-réflexe reflétant leurs perturbations. La recherche systématique des différentes dermalgies-réflexes constitue une méthode clinique diagnostique d'une exceptionnelle précision. L'auteur met en évidence les relations des dermalgies-réflexes et de points de méridiens ayant mêmes significations anatomique et clinique. Il décrit la répartition métamérique sur le tronc des points d'acupuncture ; d'où une parenté métamérique de tous les points situés dans le même territoire cutané, bien que sur des méridiens différents. H. Jarricot propose un nouvel agencement de la chaîne des iu. Il insiste sur le respect dû à l'admirable conception traditionnelle ; mais il faut adapter les données de l'acupuncture à notre acquit

  • 4402 Nombre de Vues
  • 4276 Nombre de Téléchargements
  • 22/09/2009 Ajouté le
  • 2.49 MO Taille