LE SYNDROME DU COCHON QUI COURT (BEN TUN QI).

Auteroche B et M. Méridiens. 1996;107:125-41.
Le syndrome du cochon qui court (Ben Tun Qi), cité dans le "Ling Shu" et le "Nan Jing", est certainement la description clinique la plus ancienne d'une névrose. Son symptôme majeur est la sensation d'une masse de gaz qui remonte brusquement du bas-ventre jusqu'à la poitrine ou la gorge. Ce syndrome est la conséquence, soit d'une atteinte des sentiments, soit d'une agression par le Froid et l'Eau sur le Coeur, le Foie, les Reins et Chong Mai. La thérapeutique visera à régler le Qi et abaisser son contresens, nourrir le Foie et harmoniser le Ying, réchauffer et transformer les Liquides Organiques en excès.

  • 3845 Nombre de Vues
  • 3787 Nombre de Téléchargements
  • 13/09/2007 Ajouté le
  • 669.13 KB Taille