LE TAOISTE DEMIURGE.

Robinet I. Revue Française d'Acupuncture. 1994;77:9-18.
La dimension cosmique est essentielle dans le taoïsme et se manifeste doublement dans sa pratique : l'adepte acquiert un corps et une personnalité d'envergure cosmique d'une part, et d'autre part il entreprend de construire le monde et d'en percer les mystères. Ce monde, fait d'un souffle dynamique et unique, ne prend cependant forme qu'à travers une scission originelle en deux pôles extrêmes (yin et yang) dont l'interaction et l'interpénétration constituent la vie. En outre, il est balisé de repères spatio-temporels, les cinq agents, les huit points de la rose des vents, etc., que l'adepte apprend à placer et dont il dresse la carte, mais qui ne sont que les jalons d'une circulation dynamique et les représentations différenciées d'entités qui en fait se contiennent les unes les autres.
C'est par cette représentation aussi bien géométrique que mythique et fantastique, en arpentant imaginairement le cosmos ainsi configuré, soit lors de méditations visionnaires ou de cérémonies liturgiques, soit par le truchement des spéculations de l'alchimie intérieure, que l'adepte conjoint paradoxalement l'Unité et la multiplicité.

  • 1297 Nombre de Vues
  • 1316 Nombre de Téléchargements
  • 19/12/2007 Ajouté le
  • 1.37 MO Taille