LA TRADITION DES COMMENTAIRES ET LEUR FONCTION DANS LA PENSéE CHINOISE.

Triadou P. Revue Française d'Acupuncture. 1995;82:8-23.
Le commentaire est un mode important d'expression d' idées dans la pensée pré-moderne en général, et dans la pensée chinoise classique en particulier. Le Huang di Nei jing Su wen a été compilé au viie siècle par Wang Bing qui a initié une tradition de commentateurs qui s'est poursuivie jusque sous la dynastie des Qing. Cette tradition a eu une double mission historique. Elle a lutté contre les écoles apparues à partir de l'époque Jin-Yuan, qui proposaient des interprétations réductionnistes du Nei jing débouchant sur des propositions thérapeutiques simplistes, voire dangereuses. Tout en conservant le cadre holistique de l'enseignement du Nei jing, le travail des commentateurs a permis une lecture plus cohérente de ce classique et l'élaboration d'une pensée physiopathologique, qui a inscrit dans une même logique la compréhension de la physiologie, du diagnostic et de la pathologie. Nous abordons dans cet article l'élaboration de cette réflexion à partir de la comparaison de six gloses que, des Tang au Qing, les commentateurs ont réservées au chapitre 38 du Su wen consacré aux toux.

  • 1173 Nombre de Vues
  • 1226 Nombre de Téléchargements
  • 19/12/2007 Ajouté le
  • 884.89 KB Taille