ALCOOLISME ET ACUPUNCTURE

Notice du cong-fou des Bonzes Tao-sée. 
 in Mémoires concernant l
Experts du Collège Français d’Acupuncture et MTC


9 documents pour ALCOOLISME ET ACUPUNCTURE

  • ABORD DE LA PROBLEMATIQUE ALCOOLIQUE A PARTIR D'UN LIEU DE SOINS.

    Boscq C. Revue française d'Acupuncture. 1994;78:11-5.Si l'alcoolisme se repère souvent en terme de dépendance et en terme de maladie, c'est toujours la souffrance d'un ou plusieurs sujets qui est en question, souffrance tant somatique que psychique, culturelle ou sociale. La cure est un temps privilégié pour pouvoir aborder cette souffrance et engager une élaboration psychique. L'auteur propose d'illustrer cette approche à partir d'un lieu de soins où intervient une équipe pluridisciplinaire.

  • ALCOOL ET PATHOLOGIE ETHYLIQUE DANS LE NEI JING SU WEN.

    Nguyen P. Revue Française de MTC. 1987;120:1-10.

  • ALCOOLISME ET ACUPUNCTURE.

    Roustan C. revue française d'Acupuncture. 1992;72:11-9.L'auteur s'est attaché à dresser les tableaux des alcoolismes  rencontrés en milieu spécialisé, puis à proposer des  thérapeutiques les plus spécifiques possibles selon l'acupuncture  traditionnelle, seule capable de rendre compte des diversités  étiologiques de ce que l'on est convenu d'appeler "la maladie  alcoolique". En effet, il ne s'agit pas seulement de traiter des  sujets devenus alcooliques, mais de tenter une approche profonde du "pourquoi ?"

  • ALCOOLOGIE ET ACUPUNCTURE.

    Pion P. Actes du 8ème Congrés d'Acupuncture de l'AFERA, Nîmes. 1994;209-27.situer l'alcool dans le contexte historique et social. Analyser ses effets à un stade non compliqué selon la médecine occidentale et l'acupuncture. Conclure par une synthèse personnelle.

  • DU TRAITEMENT DE L'IVRESSE.

    Volf N,  Thorer H. Méridiens. 1999;112:89-100.Après consommation de 1cm3 d'alcool à 40° (Vodka) par Kg de poids corporal, des résultats statistiquement significatifs (p < 0 05) ont été obtenus en soumettant 35 volontaires en  bonne santé a 2 protocoles de combinaisons de points présumés actifs ainsi qu'à un contrôle par "points placeboll" l'alcool dans le sang et dans l'air expiré ainsi que d'autres paramètres ont  été mesuré 20 mn et 2 h après l'ingestion L'importante dissociation entre les taux d'alcool sanguin et respiratoire ne trouve aucune explication en médecine occidentale mais s'insère parfaitement dans le rôle actif que la M.T.C. donne à FEI, le poumon.

  • EMPLOI DE L'ACUPUNCTURE EN ALCOOLOGIE AMBULATOIRE.

    Lery. Bulletin de la Société Internationale Médicale d'Acupuncture et de Stimulothérapie. 1983;1:65.

  • LA MALADIE ALCOOLIQUE. CONCEPTION OCCIDENTALE ET CHINOISE.

    Pacher B. Médecine Chinoise et Médecine Orientales. 1995;12:33-42.En France, comme dans les pays de culture latine, le problème de l'alcoolisme est très répandu. L'alccol, sous ses diverses formes, est un élément important sur le plan culturel, social et religieux, il a souvent une place prépondérante dans les échanges humains; de plus, il représente un atout économique non négligeable. Consommé avec modération, il peut être considéré comme un aliment car il a des fonctions nutritives reconnues. Par contre, l'abus d'alcool est dangereux, car si la consommation dépasse un certain seuil, le corps ne peut plus l'absorber et le produit devient alors toxique. Lorsque l'excès de boissons alcoolisées est régulier et durable, la dépendance au produit s'installe.

  • OBSERVATIONS CLINIQUES DE DESINTOXICATION ALCOOLIQUE.

    Menard JF. Revue Française d'Acupuncture. 1994;78:17-23.Ces deux observations d'alcooliques chroniques, suivis au sein d'une équipe pluridisciplinaire dans le cadre d'une hospitalisation de jour, illustrent la démarche qu'a suivi l'auteur à propos de 96 patients : à travers la biographie détaillée du malade alcoolique et en suivant son évolution dans son milieu socio-professionnel, tenter de cerner sa réalité profonde et le re-situer dans son espace-temps intérieur. Les cas choisis sont assez représentatifs des traits les plus saillants rencontrés en quatre ans dans la population suivie : - Nombreuses connotations shaoyin - Rôle de la vésicule biliaire, comme entraille curieuse mais aussi dans son ministère sacerdotal - Perturbation des rapports avec le Ciel modèle et la Terre nourricière.

  • PROPOSITION D'UN PROTOCOLE DE TRAITEMENT PAR ACUPUNCTURE DANS LA PREVENTION DE LA RECHUTE CHEZ LE MALADE ALCOOLIQUE.

    Sedivy J. Revue Française d'Acupuncture. 1994;78:25-7.Il est proposé un protocole d'étude du maintien de l'abstinence chez le malade alcoolique après sevrage. Le traitement débute entre le septième et vingt-huitième jour du sevrage, consiste en quatorze séances sur une période de six mois. L'évaluation est effectuée en fin de traitement, puis au douzième et dix-huitième mois avec l'aide du médecin traitant. Deux séries de points d'acupuncture sont proposées à l'expérimentation dans deux centres différents selon le même protocole.