PATHOLOGIE HEPATO-BILIAIRE ET ACUPUNCTURE

Liens

Effects of Yinchenhao Tang and related decoctions on DMN-induced cirrhosis/fibrosis in rats. Liu C, Sun M, Wang L, Wang G, Chen G, Liu C, Liu P. Chin Med. 2008;3(1):1.

Therapeutic effect of traditional Chinese medicine on coagulation disorder and accompanying intractable jaundice in hepatitis B virus-related liver cirrhosis patients. Li YM, Yang HZ, Guan WB, Ke QS, Dai M, Xie HP, Zhang SJ. World J Gastroenterol. 2008;14(39):6060-4.


5 documents pour PATHOLOGIE HEPATO-BILIAIRE ET ACUPUNCTURE

  • Acupuncture, MTC & Foie : bibliographie.

    Acupuncture, MTC & Foie : bibliographie/ Acupuncture, TCM & Liver : bibliography. Centre de Documentation du GERA. 2011.

  • ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE DU TRAITEMENT DES HEPATITES VIRALES AIGUES PAR ACUPUNCTURE.

    Gassiès P. Mémoire DIU d’Acupuncture, Bordeaux II. 1986.

  • HUANG DAN : JAUNISSE. APPROCHE CHINOISE DES ICTERES.

    Auteroche B et al. Actes du 3ème Congrés d'Acupuncture AFERA, Nîmes. 1987;31-78.La maladie Huang Dan se caractérise par une coloration jaune des  conjonctivites, de la peau et des urines. Elle correspond en  Occident aux hépatites et aux ictères. Les divers aspects de la  maladie Huang Dan se retrouvent à travers les théories de la  médecine chinoise, démontrant ainsi l'unité et la cohérence de  cette dernière. Après un rappel historique, la symptômatologie  est étudiée, d'abord en suivant la division Yin Yang, puis d'une  manière plus élaborée en se basant sur l'étiopathogénie. La  thérapeutique découle d'un principe variant avec le cadre  clinique théorique envisagé. Le traitement fait appel à une ou  plusieurs associations de points, le choix des points est  toujours justifié soit par les lois de l'acupuncture, soit par la  fonction des points retenus. Afin d'appréhender les similitudes  entre la fonction des points et l'action des composants  médicamenteux, un traitement par pharmacopée mentionnant la  justification de la prescription choisie a été décrit pour chaque  cadre clinique théorique. En fonction des dominantes  sémiologiques, une adaptation du traitement a été explicitée pour  chaque cadre clinique théorique.

  • LES ICTERES.

    Andres G. Revue Française d'Acupuncture. 1982;30:15-20.En médecine chinoise les ictères sont provoqués par  l'accumulation d'humidité-chaleur au niveau du réchauffeur moyen  avec perte de la fonction métabolique de la rate et  retentissement secondaire sur le foie. Les causes sont toujours  liées à la rate, que celle-ci soit atteinte de façon primitive,  suite à un trouble de la vésicule biliaire ou à une attaque de  l'humidité-chaleur perverse. Les complications sont de deux  ordres ; soit par atteinte de la couche du sang avec les ictères  hémorragiques, soit par épuisement des souffles héréditaires Jing  avec une symptomatologie de type rein.

  • LITHIASES BILIAIRES.

    Lamorte JR. Lithiases biliaires. Acupuncture et phytothérapies en gastro-entérologie, GERA. 1990.