TANG ZONGHAI

Tang Zonghai (1846-1897).

Considéré comme le précurseur de l’ « école de la convergence et de la communication » (zhongxi huitong). Né dans le Sichuan, il a été un des tout premier à étudier la médecine chinoise et la médecine occidentale. Il s’est efforcé à montrer que la médecine chinoise était scientifique et que chacune des médecines avait ses points forts. Il prône la « convergence et la communication », le rapprochement des deux médecines pour ne faire qu’un système. « Mesurer les avantages et les désavantages de l’ancien et du nouveau » (sunyi hu gujiu), « peser le pour et le contre de ce qui est chinois et de ce qui est étranger » (canzhuo hu zhongwai).

A native of Sichuan, he had the benefit of studying both Chinese and Western medicine. In his 1892 book, Zhongxi Huitong Yijing Jingyi, he supported convergence and urged each side to overcome any shortcomings and form one system. He listed the advantages and disadvantages of each system, and was a great supporter of Chinese-Western medical exchange.

Yi yi tong shuo : [2 juan] / Tang Zonghai yuan zhu ; Gu Zhishan jiao zhu
医易通说 : [2卷] / 唐宗海原著 ; 顾植山校注
Beijing : Zhong yi gu ji chu ban she, 1989. 
北京 : 中医古籍出版社, 1989 
3, 2, 85 p. ; 19 cm.

Xue zheng lun. Traité des maladies du sang. 1884.

Colin D. Des maladies du sang, xue zheng lun. Paris; 1983.

Flaws B. Tang Rong-chuan on Yin & Yang, Water & Fire, Qi & Blood. Blue Poppy Press, 2006.

Articles

1- gera: 30406/di/ra
 [NEW RESEARCH ON THE DATES OF TONG ZONGHAI’S BIRTH AND DEATH]. CHEN XIANFU. chinese journal of medical history. 1987;17(1):18-20 (chi).

 
2- gera: 51594/di/ra
 [HOW TANG ZONGHAI USING DRUGS OF HOT PROPERTY FOR BLOOD SYNDROME. YAN ZHONG. shanghai journal of traditional chinese medicine. 1988;8:38. (chi).