HISTOIRE DE L’ACUPUNCTURE ET DE LA MTC : L’OCCIDENT

« Les secrets de la médecine des chinois consistant en la parfaite connaissance du pouls et envoyé de la Chine par un français, homme de grand mérite ». Grenoble: Phillipe Charvys; 1671. Premier traité européen sur la médecine chinoise.

A partir du XVIIème siècle, l’occident et la médecine occidentale rencontrent la médecine chinoise. La médecine chinoise va ainsi être décrite, puis adaptée et pratiquée par les européens. Les modalités descriptives et les pratiques seront très variables selon les époques, le contexte politique et scientifique. Il s’agit d’analyser le regard des occidentaux sur une autre médecine et ses évolutions .

La réception de l’acupuncture en France. Une biographie revisitée de George Soulié de Morant (1878-1955). Nguyen Johan. Paris: L’Harmattan. 2012. 232 pages.

A partir de 1930 les médecins français commencent à pratiquer l’acupuncture et des consultations sont créées dans des hôpitaux parisiens. George Soulié de Morant (1878-1955), sinologue et consul de France en Chine, est à l’origine de ce phénomène unique en Occident avant-guerre. En 1902, lors d’une épidémie de choléra, il est témoin de l’efficacité remarquable de l’acupuncture. Il s’y intéresse de très près, s’instruisant auprès de praticiens chinois. Il devient lui-même « médecin chinois » et sa compétence médicale est reconnue par le vice-roi du Yunnan qui lui décerne une très haute distinction, le « globule de corail ciselé« . A son retour en France il transmet son savoir aux médecins et ses livres sont pour longtemps les publications de référence. En 1950, consécration ultime de sa carrière, il est désigné « candidat unique de la France » au prix Nobel de médecine. Mais ce récit « officiel » est porteur de bien des ambigüités. Et si la véritable histoire était tout autre ? Ce livre est ainsi une enquête sur les conditions de la réception de l’acupuncture en France, sur les passeurs et les receveurs, sur l’origine et la nature des savoirs et des pratiques importés. Pourquoi et comment l’acupuncture a-t-elle pu s’implanter en France en 1930 et en France seulement ?
… L’enquête met ainsi au jour une très étonnante imposture.

 

 

 

 

 

 


7 thématiques de formation et 552 documents


31 documents pour HISTOIRE DE L'ACUPUNCTURE ET DE LA MTC : L'OCCIDENT

  • 1- La légende du consul acupuncteur.

    Dr Johan Nguyen. XVIème Congrès National FAFORMEC. Strasbourg 16 & 17 novembre 2012. A propos des supercheries de Soulié de Morant.

  • 1- Nguyen Van Nghi (1909-1999) : retour sur l’acupuncture au XXe siècle. 1) La Chine Impériale et le Vietnam d’Ho Chi Minh.

    Nguyen Van Nghi (1909-1999) : retour sur l’acupuncture au XXe siècle. 1) La Chine Impériale et le Vietnam d’Ho Chi Minh. Nguyen J. Acupuncture & Moxibustion. 2009;8(4):199-203. Au XXème siècle, la médecine chinoise est l’objet d’une profonde mutation. Sa mondialisation en est le caractère le plus spectaculaire et le plus inattendu compte tenu de sa situation au début des années 1900. La France a joué un rôle de pivot central dans la diffusion à l’Occident. Nguyen Van Nghi (1909-1999), comme Soulié de Morant, a été témoin et acteur important de cette période. A partir de son évocation, sont abordés dans une première partie les facteurs historiques, sociaux et politiques qui sous-tendent et expliquent ces transformations.

  • 2- Nguyen Van Nghi (1909-1999) : retour sur l’acupuncture au XXe siècle. 2) Crise et révolution scientifique.

    Nguyen Van Nghi (1909-1999) : retour sur l’acupuncture au XXe siècle. 2) Crise et révolution scientifique. Nguyen J. Acupuncture & Moxibustion. 2010;9(1):9-16. Au XXe siècle, la médecine chinoise est l’objet d’une profonde mutation. Sa mondialisation en est le caractère le plus spectaculaire et le plus inattendu compte tenu de sa situation au début des années 1900. La France a joué un rôle de pivot central dans la diffusion à l’Occident. Nguyen Van Nghi (1909-1999), comme Soulié de Morant, a été témoin et acteur important de cette période. Après avoir abordés dans une première partie les facteurs historiques, sociaux et politiques qui sous-tendent et expliquent ces transformations, dans cette deuxième partie sont analysées les tensions qui en résultent et les conséquences sur les savoirs véhiculés.

  • 5- 15 ANNEES EN CHINE ET AU JAPON.

    Knack. Revue Internationale d'Acupuncture. 1955;7(2):292-80.

  • 50 ANS D'ENSEIGNEMENT ET D'EVOLUTION DES IDEES.

    Andres G. Revue Française d'Acupuncture. 1997;90:28-43.De George Soulié de Morant et de Roger de la Fuye à aujourd'hui, en passant par Albert Chamfrault, l'acupuncture én France, a connu une évolution importante. Quasi confidentielle il y a 50 ans, elle est maintenant connue de tous et l'ostracisme virulent que lui a manifesté le monde médical a bien changé. La connaissance de ses fondements s'est beaucoup approfondie, grâce aux apports de la sinologie, et elle a pu ainsi se doter d'une physiologie, d'une physiopathologie, et d'un diagnostic propre à la tradition chinoise. Parallèlement, son enseignement s'est enrichi de ces apports, faisant passer celui-ci de deux années d'études à quatre (3 années de cours plus la rédaction d'un mémoire). Cet enseignement, mis en place par des associations privées (en particulier par l'Association française d'acupuncture), a été repris quasi intégralement par la Faculté de médecine qui a créé en 1990 un diplôme interuniversitaire (D.I.U.) d'acupuncture.

  • 6- 1935 : UN PREMIER ECHO CHINOIS D'UNE ACUPUNCTURE FRANCAISE.

    Franzini S. Revue Française d'Acupuncture. 1992;70:21-4. L'auteur fait une traduction et un commentaire d'un article  chinois de 1935, tiré du premier périodique chinois  d'acupuncture, où il apparaît que l'acupuncture était alors  menacée de disparition en Chine même, et que pour la défendre on  s'est appuyé sur l'intérêt européen pour la discipline, tout  particulièrement sur le travail de George Soulié de Morant.

  • CE QUE L'EUROPE SAVAIT DE LA MEDECINE ORIENTALE AU XVIII SIECLE.

    Khoubesserian. Bulletin de la Société d'Acupuncture. 1962;46:13-32.

  • CLOQUET, SARLANDIERE, PELLETAN, CARRARO and POUILLET ON ACUPUNCTURE.

    Recension des travaux sur l'acupuncture en France et Italie. Edinburgh Medical and Surgical Journal . 1827,192-200, 334-49.

  • Curiosités de la médecine et de la pharmacopée en Chine. I- Le médecin.

    X. Curiosités de la médecine et de la pharmacopée en Chine. I- Le médecin. Laboratoires du Mictasol. 1925. 16P

  • CURIOSITÉS DE LA MÉDECINE ET DE LA PHARMACOPÉE EN CHINE. III- SUPERSTITIONS MÉDICALES,

    X. Curiosités de la médecine et de la pharmacopée en Chine. III- Superstitions médicales,Laboratoires du Mictasol. 1925. 16P