BÉCLARD


Pierre-Augustin Béclard (1785-1825)

Professeur d’anatomie à la Faculté de médecine de Paris. Chirurgien de la Pitié. Membre de l’Académie de médecine.

Rédige l’article "Acupuncture" dans le Dictionnaire de médecine ou répertoire général des sciences médicales considérées sous le rapport théorique et pratique par MM. Adelon, Béclard, Bérard et al. Paris; 1821. 

Meyranx rapporte une observation d’un cas traité par Béclard dans le service de Bally : " M. Béclard se trouvant à la visite de M. Bally, introduisit lui même quatre aiguilles sur la région précordiale : une d’entre elle pénétra jusqu’au poumon gauche ; on connut qu’elle avait atteint cet organe, peut-être même le péricarde, au double mouvement communiqué à l’aiguille par le coeur, et à la douleur vivement sentie par le malade dans l’inspiration. Ces aiguilles ne restèrent implantée qu’un quart d’heure" (Observations sur l’acupuncture,  faites à l’hôpital de la Pitié sous les yeux de M. Bally, et quelques réflexions sur sa manière d’agir. Meyranx. Archives Générales de Médecine. 1825;231-49).

Acupuncture. Compte rendu de la séance du 13 janvier 1825 de l’Académie des Sciences. Archives Générales de Médecine, 1825, p 140.
Polémique entre Ségalas et Béclard sur l’innocuité de l’acupuncture.


2 documents pour BÉCLARD

  • 1- Acupuncture

    Béclard PA. Dictionnaire de médecine ou répertoire général des sciences médicales considérées sous le rapport théorique et pratique par MM. Adelon, Béclard, Bérard et al. Paris: Béchet jeune; 1821. 

  • 2- ACCIDENS DE L'ACUPUNCTURE.

    Compte rendu de la séance du 4 janvier 1825 de l'Académie Royale de Médecine. Archives Générales de Médecine, 1825, p 143. Premier rapport d'un cas de syncope après acupuncture par Aumont sur un patient hospitalisé au Val-de-Grace (il s'agit d'un patient de Cloquet qui répondra lors de la séance du 25  janvier 1825). Observations de Béclard.