BOYM

Michal Piotr Boym (1612-1659).

Voir biographie  Ricci 21st Century Roundtable Database

Jésuite polonais, missionnaire en Chine. Son manuscrit a été d’abord publié par Andreas Cleyer en 1682 en omettant le nom de Boym avant d’être édité en 1686 avec le nom de l’auteur véritable.

Il est entièrement du R.P. Boym dont le manuscrit fut remis par le R.P. Malinois Philippe Couplet (1623-1692) à Andreas Cleyer vers la fin de 1681. Ce dernier l’apporta en Alle­magne et le fit publier en appendice des mémoires de l’Academia Naturae Curiosorum. Mais les sources sont toujours le Nei-king et Wang Chou-ho. La Clavis eut un grand retentissement non seulement chez les médecins, mais dans tout ce qui se rattachait en Europe à la « république des lettres ». (Huard 1967)

Boym M. Clavis Medica Ad Chinarum Doctrinam De Pulsibus. Nuremberg, 1686.

Flora Sinensis, fructus floresque humillime porrigens … / emissa in publicum a R.P. Michaele Boym …
Viennae Austriae: Typis Matthaei Rictij, 1656.
Flora Sinensis est un livre illustré consacré aux plantes chinoises, surtout aux fruits, et à quelques animaux. Le mot Flora est utilisé ici, et pour la première fois dans l’histoire de la botanique, pour désigner tout ce qui concerne le monde végétal. S’il étudie les plantes c’est pour leur rapport avec la médecine. Parmi celles qu’il étudie, plusieurs sont indissociables de la pharmacopée traditionnelle, comme le thé, la rhubarbe et le ginseng. (source BUMP de Namur).

Voir l’ouvrage remarquablement numérisé par la Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin de Namur : reproduction et traduction française en ligne.

Michel Boym.  Pelliot P. Michel Boym. T’oung Pao. 1934:31(1-2):96-151.


1 documents pour BOYM

  • MELANGE CURIEUX.

    Pierre Bayle. Nouvelles de la République des Lettres.  Septembre 1686.p. 1006-21. Recension de Clavis Medica Ad Chinarum Doctrinam De Pulsibus de Boym.