ELLIOTSON

John Elliotson (1791 – 1868)

Elliotson étudie la médecine à l

Physician at St Thomas’ Hospital, Professor of Medicine in the London University.

Elliotson étudie la médecine à l’Université d’Édimbourg de 1805 à 1810. Lors de ses études, il est influencé par le philosophe Thomas Brown. De 1810 à 1821, il poursuit ses études de médecine à l’université de Cambridge. En 1831 il devient professeur à l’université de Londres et, en 1834, il devient médecin au sein de l’hopital universitaire de Londres.
En raison de sa pratique du magnétisme animal, Elliotson est amené à démissioner de son poste à l’université en 1838, sous la pression du journal médical The Lancet, dont le directeur, Thomas Wakley avait été originairement favorable au magnétisme. Elliotson continue néanmoins à pratiquer le magnétisme animal. De 1843 à 1856, il publie une revue, The Zoist, consacrée exclusivement à ce sujet. En 1849, il fonde un hopital dédié à la pratique du magnétisme animal.
Elliotson est un des premiers médecins britanniques à encourager l’usage du stéthoscope.

On the use of sulphate copper in chronic diarrhoea to whixh are added some observations on the use of acupuncture in rheumatism. Medico-chirurgical transactions.1827;XIII:451:69.

Acupuncture in Forbes J, Tweedie A and Conolly J. Cyclopaedia of Practical Medicine. London; 1833; volume 1, 32-3.


2 documents pour ELLIOTSON

  • Acupuncture.

    Acupuncture. Elliotson J in Forbes J, Tweedie A and Conolly J. Cyclopaedia of Practical Medicine. London; 1833; volume 1, 32-3.

  • Sciatica cured by acupuncture.

    Elliotson J. Hospital Report. St Thomas Hospital. London Medical and Surgical Journal. 1833:668.