FERREYROLLES

 Paul Ferreyrolles (1880-1955)

Médecin homéopathe de La Bourboule. Il a été le premier élève de Soulié de Morant. Il aura une consultation d’acupuncture auprès de Charles Flandin à l’hôpital Bichat, puis à l’Hôpital Saint Louis et enfin à Beaujon où les premières générations de médecins acupuncteurs français ont été formées. 
Dédicace de Sacha Guitry qui a été un de ses patients : « Au docteur Ferreyrolles qui connait tous nos points sensibles et nous fait avaler tant de boulettes sans en commettre jamais.« 

L’acupuncture en Chine vingt siècles avant JC et la réflexothérapie moderne. Soulié de Morant G, Ferreyrolles P. L’homéopathie Française. 1929; juin:403-16.

Les aiguilles et les moxas en Chine ou le traitement des algies par traumatisme thermique. Ferreyrolles P et Soulié de Morant G, Science Médicale Pratique. 1931; XIX:488-500.

Valeur thérapeutique d’une simple piqure d’aiguille dans le traitement des arthrites traumatiques ou rhumatismales. Ferreyrolles P. Bulletins et Mémoires de la Société de Médecine de Paris. 1932; séance du 13 mai.

La méthode chinoise de l’acupuncture et le traitement de la douleur. Ferreyrolles P. La Science Médicale Pratique. 1932;10:461-73.

Traitement des algies par l’acupuncture chinoise. Flandin C, Ferreyrolles et Macé de Lépinay. Bulletin et Memoires de la Ste Médicale des Hop de Paris. 1933;14:594-8.

Que penser actuellement de l’acupuncture ? Ferreyrolles P. Archives Hospitalières. 1934; mai:161-7.

Sur le traitement de certaines algies des membres par l’acupuncture. Ferreyrolles P. Concours Médical. 1934;36:2505.

Acupuncture chinoise. Ferreyrolles P. Lille: éditions SLEL. 1951. [gera:8317].

Préface à Acupuncture chinoise de Paul Ferreyrolles. Flandin C in Acupuncture chinoise. Ferreyrolles P. Lille: éditions SLEL. 1953.

Allocution. Martiny M. IIIèmes journées internationales d’acupuncture, la Bourboule. 1957:19.
Evocation de Paul Ferreyrolles.


7 documents pour FERREYROLLES