MARTINY T

Thérèse Martiny (-1979)



Avec son mari Marcel Martiny, une des toutes premières éléves de Soulié de Morant.

1- gera: 8211/di/re
 L’ACUPUNCTURE CHINOISE. MARTINY T.la vie medicale. 1933;14:967-72 (fra).
 Présentation de l’acupuncture chinoise. Le Yang est sympathicotonie et le inn vagotonie. La systématisation des méridiens répond à une cyclomérisation phylogéniquement plus ancienne que la métamérisation. L’acupuncture utilise les voies cyclomériques de l’ectoderme en créant des ondes nerveuses particulières, analogues aux ondes hertziennes, qui aboutissent directement aux centres cérébromédullaire. Présentation des organes, du diagnostic par le pouls et des principaux points d’acupuncture utilisés en pratique. Tonification à l’aiguille d’or, dispersion à l’aiguille d’argent, régularisation à l’aiguille de platine.
 
2- gera: 5495/di/ra
 RYTHME DES SEANCES D’ACUPUNTURE. MARTINY T. bulletin de la societe d’acupuncture. 1950;1: (fra).
 
 3- gera: 10707/di/ra
 L’ECZEMA. MARTINY T. bulletin de la societe d’acupuncture. 1957;23:7-9 (fra).
 
 4- gera: 12158/di/ra
 LES COLIQUES ABDOMINALES HEPATIQUES ET NEPHRETIQUES. MARTINY T. bulletin de la societe d’acupuncture. 1960;38:33-8 (fra).
 
 5- gera: 12915/di/ra
 L’ACUPUNCTURE DANS LA DEPRESSION NERVEUSE. MARTINY T. meridiens. 1970;9-10:79-86 (fra*).

 L’acupuncture pratiquée dès les premiers signes de dépression nerveuse, qu’elle soit endogène ou exogène, agit en général d’une façon très bénéfique. Pour soigner le malades, l’interrogatoire, l’examen et la prise des pouls sont indispensables. Si la tension artérielle est trop forte ou trop basse, il faut d’abord s’occuper de réharmoniser le malade. Ensuite les points de dépression nerveuse sont piqués. Notons que les points, ceux des méridiens du coeur, du rein et de rate-pancréas, sont prédominants. S’il n’y a aucune amélioration après la deuxième séance, il faut orienter le malade vers un spécialiste.


1 documents pour MARTINY T

  • L'acupuncture chinoise.

    L'acupuncture chinoise. Martiny T. La Vie Médicale. 1933;14:967-72. Présentation de l'acupuncture chinoise. Le Yang est sympathicotonie et le inn vagotonie. La systématisation des méridiens répond à une cyclomérisation phylogéniquement plus ancienne que la métamérisation. L'acupuncture utilise les voies cyclomériques de l'ectoderme en créant des ondes nerveuses particulières, analogues aux ondes hertziennes, qui aboutissent directement aux centres cérébromédullaire. Présentation des organes, du diagnostic par le pouls et des principaux points d'acupuncture utilisés en pratique. Tonification à l'aiguille d'or, dispersion à l'aiguille d'argent, régularisation à l'aiguille de platine.