MORAND

J Morand

MORAND, élève de J. CLOQUET, expose un an avant DANTU les résultats de l’expérience de son maitre. Il décrit les expériences de BRETONNEAU et de HAIME et les observations cliniques de J. CLOQUET, RECAMIER, VELPEAU. Il essaie de donner une explication des effets de l’acupuncture en s’appuyant sur les expériences de PELLETAN, POUILLET et EDWARDS. Fr. W. EDWARDS (1777-1842), l’ami de JACQUEMONT, avait écrit l’année précédente, dans le service de BRESCHET (1784-1845) : « De l’influence des agents physiques sur la vie » (1824). Il était le père de Henri MILNE EDWARDS (1800-1885). (Huard)

Morand J. Dissertation sur l’acupuncture et ses effets thérapeutiques. Thèse, Didot le Jeune, Paris. 1825.

Morand J. Mémoire sur l’acupuncture suivi d’une série d’observations recueillies sous les yeux de M. Jules Cloquet. Paris,  Impr Didot Jeune. 1825.

Morand J. Memoir on acupuncturation embracing a series of cases drawn up under the inspection of M. Julius Cloquet. Philadelphia, Desilver. 1825. (Traduction Franklin Bache).

Voir recension par Remusat dans : Traité et mémoires sur l’acupuncture. Abel-Remusat. Journal des Savans. 1825; juin: p 278-92.


2 documents pour MORAND