SARLANDIÈRE

 

Jean-Baptiste Sarlandière (1787-1838).

SARLANDIERE (1787-1838), docteur en médecine en 1815, fut ami et collaborateur de F. MAGENDIE. Spécialiste des affections nerveuses qu’il traite par le galvanisme, l’électricité, l’acu­puncture et l’électropuncture, il fut Membre correspondant des Sociétés de Médecine de Breslau, Madrid, St-Petersbourg et Louvain. (Huard)

Mémoire sur l’électro-puncture considérée comme moyen nouveau de traiter efficacement la goutte, les rhumatismes et les affections. Paris; 1825.

Voir recension dans : Cloquet, Sarlandiere, Pelletan, Carraro and Pouillet on acupuncture. Edinburgh Medical and Surgical Journal. 1827,192-200, 334-49

Mémoire sur l’électro-puncture et sur l’emploi du moxa japonais en France, suivis d’un traité de l’acupuncture et du moxa (traduit d’un manuscrit chinois par un savant Hollandais). Paris; 1825.

Voir recension dans :
Analyse de plusieurs ouvrages publiés récemment sur l’acupuncture. Pereyra EL. Journal Médical de la Gironde. 1825;3:220-33. « Cet ouvrage que l’auteur s’est hâté de publier, pour ne pas perdre les droits qu’il a à la découverte d’une nouvelle application, qui cependant, est venu à l’esprit de tous ceux qui se sont occupés de l’acupuncture »…
Traité et mémoires sur l’acupuncture. Abel-Remusat. Journal des Savans. 1825; juin: p 278-92. Eclairage du sinologue sur le traité japonais traduit par Titsingh et figurant en annexe du livre de Sarlandière.
Schriften über die acupunctur. in  Johann Nepomuk Rust. Kritisches Repertorium für die gesammte Heilkunde. 1826: 103-26.

Jean-Baptiste Sarlandière’s Mechanical Leeches (1817–1825): An Early Response in the Netherlands to a Shortage of Leeches. Van Heiningen TW. Med Hist. 2009;53(2): 253–270.


7 documents pour SARLANDIÈRE