YU LONG FU

Ode du dragon de jade
Auteur : Attribué à Yang, de la dynastie Song (960-1279).

Le texte est reproduit dans le Bian Que Shen Ying Zhen Jiu Long Jing de Wang Guori (dynastie Yuan, 1279-1368) et dans le Zhen Jiu Da Cheng de Yang Jizhou (1601).

Traduction française


Dang Vu Hong. Chant du dragon de jade. Longeville les Metz: JM Levresse; 1981.[gera:7963].

Le chant du dragon de jade.  Nguyen Van Nghi, Tran Viet Dzung, Recours C. Mensuel du Médecin Acupuncteur. 1981;85:565-71.

Article

Liu Jingwei. [Brève analyse de « yu long fu, ode du dragon de jade »]. Chinese Acupuncture and Moxibustion.1983;3(4):41. (Gera : 3695).