MÉRIDIENS CURIEUX


Daimai (Bian Que maishu nan jing, Xiong Qinghu, 1817).

Liens

Tchong-mo et grossesse. Mai Van Dong. Nouvelle Revue d’Acupuncture. 1974;32:17-20.

Utilisation des points clés des méridiens curieux avec les heures et les jours du cycle kia tse.
  Brusselaars G. Mensuel du Médecin Acupuncteur. 1976;33:111-20.

L’harmonisation du yinqiao/yangqiao est équivalente au traitement par clonazepam dans les insomnies. Fauré M. Acupuncture & Moxibustion. 2007;6(1):68-70.


13 documents pour MÉRIDIENS CURIEUX

  • 1- ANALYSE STRUCTURELLE DU SYSTEME DES "8 VAISSEAUX" (1).

    Choain J. Méridiens. 1980;51-52:61-82. La traduction par "merveilleux" ou "curieux" de l'idéogramme "Qi"  qualifiant le système des "Huit Vaisseaux Hors-Méridiens" (Qi  Jing Ba Mai) ne semble pas avoir favorisé une vision simple et  claire de cet ensemble de notions qui, à la différence des 12  méridiens, est dépourvu de références vicérales univoques. Il  suffit pourtant d'étudier et de classer minutieusement les  caractéristiques "anatomiques" évidentes de chacun de ces 8  vaisseaux : trajets, points, points spéciaux, avec toutes leurs  implications, pour voir apparaître de façon indiscutable la  structure d'ensemble du système. On constate alors que le groupe  des 4 "Vaisseaux de membres" et celui des 4 "Vaisseaux de tronc"  présentent chacun les mêmes séries cohérentes d'homologies et  d'oppositions, tandis que leur organisation autour de la dualité  originelle du Maître du Coeur et du Rein (Rein-Yang et Rein-Yin)  peut être visualisée de manière simple et évidente à partir des  seules données structurelles chinoises et en dehors de toute  interprétation de celles-ci, attestant par là-même l'importance  majeure de cette dualité. Sur ces bases, l'analyse systémique peut  alors être poursuivie au niveau des symptômes cliniques  essentiels attribués aux 8 vaisseaux. Elle aboutit à une mise en  lumière de la logique interne de leur ensemble, montrant que ces  8 Vaisseaux ont été conçus comme un système régulateur des deux  opposés Yin et Yang (l'influx nerveux pour l'essentiel) dans  leurs rapports de coexistence, avec les Vaisseaux de tronc, et  leurs rapports de succession, avec les Vaisseaux de membres,  soit dans l'espace et dans le temps. Cette étude vient en appui  de la thèse de l'auteur qui voit l'origine de la médecine  traditionnelle chinoise dans l'entraînement au contrôle et à la  commande du système nerveux.

  • 1- ANALYSE STRUCTURELLE DU SYSTEME DES "8 VAISSEAUX" (2).

    Choain J. Méridiens. 1981;53-54:53-87.

  • 1- ETUDE SUR LES MERIDIENS CURIEUX (1 à 3).

    Deck M. Mensuel du Médecin Acupuncteur. 1975;18:289-94. 1975;19:329-34. 1975;21:3-8.

  • 1- LE SYSTEME DES "8 MERIDIENS CURIEUX" (1).

    Nguyen Van Nghi. Acupuncture, son passé et une de ses particularités : le système des "8 méridiens curieux". Mensuel du Médecin Acupuncteur. 1977;44:127-39.

  • 1- LE SYSTEME DES "8 MERIDIENS CURIEUX" (2).

    Nguyen Van Nghi. Acupuncture, son passé et une de ses particularités : le système des "8 méridiens curieux". Mensuel du Médecin Acupuncteur. 1977;44:140-64.

  • APPAREIL DIGESTIF ET MERVEILLEUX VAISSEAUX.

    Desoutter B. La Revues des Séminaires d'Acupuncture de l'AFERA. 1988;3:5-18.L'auteur présente la pathologie digestive dans le cadre de trois  merveilleux vaisseaux : Yin Wei, Chong Mai, Ren Mai. A la lumière  des différentes descriptions de ces merveilleux vaisseaux dans  les textes d'alchimie taoïste, et des mécanismes possibles de  leur perturbation, il est mis en évidence les principaux  caractères qui vont évoquer l'atteinte de l'un de ces méridiens.  Un choix thérapeutique est proposé à partir des points  d'ouverture et des points d'entrée, modulé en fonction des  symptômes spécifiques du patient.

  • CHONGMAI, TRADITION ET MODERNITE.

    Lafont JL. Acupuncture & Moxibustion. 2003;2(3):131-7.Contrairement aux idées communément admises en France à l'heure actuelle, où la MTC est souvent présentée comme un ensemble monolithique pratiquement inchangé depuis l'antiquité, l'étude des textes classiques montre qu'il y eut au fi1 du temps une constante. L'auteur envisage les rapports entre la tradition médicale chinoise et la modernité en retraçant l'évolution des idées en prenant comme exemple le Vaisseau Extraordinaire chongmai et en redéfinissant la place de ce Vaisseau dans le système théorique contemporain de l'acupuncture.

  • DU MO ET IDENTITE.

    Kespi JM. Revue Française d'Acupuncture. 1985;43:67-68.Cette observation illustre la relation entre du mo et identité.  Elle décrit un des tableaux cliniques relevant de cette étiologie  et les problèmes diagnostiques afférents.

  • LE "8" DES MERVEILLEUX VAISSEAUX.

    Roux JP. In Actes du 13ème Congrés d'Acupuncture, AFERA, Nîmes. 2000, 2:125-39.Résumé : Etude de quelques representations du 8 et de l'octonaire dans différentes civilisations ainsi que leurs rapports avec le signe de l'infini. Ces symboles représentant souvent la transmission de la vie, se retrouvent dans un certain nombre d'idéograrnmes, de modes circulatoires liés aux Merveilleux Vaisseaux qui sont chargés principalement de la répartition des énergies ancestrales.

  • REDONNER A CHONGMAI SA PLACE ORIGINELLE.

    Strom H. Acupuncture & Moxibustion. 2004;3(2):124-7.