ODONTO-STOMATOLOGIE ET ACUPUNCTURE

Périodiques spécialisés en odonto-stomatologie.

Acupuncture and Dentistry. Anesth Prog. 1972;19(2):50.

Acupuncture analgesia in conservative dental treatment. Ikezono E. Anesth Prog. 1983;30(1):14-15.

Acupuncture for the relief of pain of facial and dental origin. Silva SA. Anesth Prog. 1989; 36(4-5): 244-245.

Use of electrostimulation of acupuncture points in general dental practice. Wong T. Anesth Prog. 1989; 36(4-5): 243-244.

Auricular electrical stimulation and dental pain threshold. Simmons MS, Oleson TD. Anesth Prog. 1993; 40(1): 14-19.

The Use of Acupuncture in Dentistry: a Systematic Review. Rosted P. Acupuncture in Medicine. 1998;16(1):43-8.

Acupuncture as a treatment for temporomandibular joint dysfunction: a systematic review of randomized trials. Ernst E, White AR. Arch Otolaryngol Head Neck Surg. 1999 Mar;125(3):269-72.

Electro-acupuncture efficacy on pain control after mandibular third molar surgery. Tavares MG, Machado AP, Motta BG, Borsatto MC, Rosa AL, Xavier SP. Braz Dent J. 2007;18(2):158-62.

Functional magnetic resonance imaging (fMRI) changes and saliva production associated with acupuncture at LI-2 acupuncture point: a randomized controlled study. Deng G, Hou BL, Holodny AI, Cassileth BR. BMC Complement Altern Med. 2008;8(1):37

Histoire

De la cautérisation de l’oreille dans les maux de dents. De la manière de percer les lobes des oreilles. In Heister L, Paul F. Institutions de chirurgie, où l’on traite dans un ordre clair et nouveau de tout ce qui a rapport à cet art, ouvrage de près de quarante ans… traduit du latin de M. Laurent Heister… avec un tableau des principales découvertes dont la chirurgie s’est enrichie depuis la dernière édition de l’auteur en 1750 jusqu’à l’année 1770… par M. Paul… Avignon: J.-J. Niel; 1770.


29 documents pour ODONTO-STOMATOLOGIE ET ACUPUNCTURE

  • 1- Glandes salivaires, acupuncture et MTC. Bibliographie.

    Centre de Documentation du GERA. 2013.

  • ACUPUNCTURE ET ART DENTAIRE.

    Vacelet A. Bulletin de la Société d'Acupuncture; 1956;20:43-50.

  • Acupuncture et dysfonction temporomandibulaire : bibliographie.

    Centre de documentation du GERA, 2007. 169 références.

  • ANALGESIE DENTAIRE PAR ACUPUNCTURE EN PRATIQUE D'ODONTO-STOMATOLOGIE COURANTE.

    Bresset M. Acupuncture. 1978;55:30-356.

  • ANALGESIE DENTAIRE PAR ACUPUNCTURE EN PRATIQUE ODONTO-STOMATOLOGIQUE COURANTE.

    Bresset C. Acupuncture. 1978;55:30-5.

  • ANALGESIE ET ANTALGIE DANS LA SPHERE ODONTOSTOMATOLOGIQUE.

    Bossy J. Congrés d'Acupuncture, AFERA, Nîmes. 1986;31-4. Les douleurs de la sphère odonto-stomatologique sont très  fréquentes et aussi polymorphes que les différentes structures  qui en sont à l'origine. Seule l'analyse conventionnelle et  traditionnelle de chaque douleur permettra un choix de points  adapté. Les rapports vasculaires et nerveux conditionneront le  plus souvent le choix des points locaux et loco-régionaux, y  compris les points extraordinaires. Les points à distance seront  soit des points de commande des méridiens traversant la zone  douloureuse, soit des points à effets généraux sous-tendus par  des mécanismes neurochimiques, soit des points ayant des effets  pariculiers sur les syndromes traditionnels, soit des points  particuliers dont l'action spécifique n'a reçu aucune  explication. Par ailleurs, la tradition a fourni un certain  nombre de formules, résultats de l'expérience dont la valeur  pratique est remarquable, même en l'absence d'explication de leur  mécanisme d'action.

  • ANALGESIE PAR ACUPUNCTURE EN CHIRURGIE DENTAIRE.

    Nagayama K. Mensuel du médecin acupuncteur. 1974;12:61-8.

  • ANALGO-ACUPUNCTURE DENTAIRE.

    Grall G. Méridiens. 1972;17-18:147.

  • ANALYSE CLINIQUE DE 582 CAS D'EXTRACTIONS DENTAIRES SOUS ANALGESIE ACUPUNCTURALE.

    Gu Zujian. mensuel du médecin acupuncteur. 1982;87:684-5.

  • APHTES, KOCHUANG.

    Guillaume G. Revue Française d'Acupuncture. 1984;40:39-42.Les aphtes sont la conséquence d'un dégagement de feu au niveau de la bouche. Ce feu provient soit d'un excès de chaleur, soit d'un vide de Yin avec excès de Yang qui se transforme en feu, donnant un tabeau clinique de vide ou de plénitude.