NEZ ET ACUPUNCTURE

Liens

recommandations, revues et synthèses

 Acupuncture for Allergic Rhinitis. Roberts J. Report number 61, 2006, Department of Public Health and Epidemiology, University of Birmingham. ISBN 0704426137 – 9780704426139.

A systematic review of the clinical effectiveness of acupuncture for allergic rhinitis. Roberts J, Huissoon A, Dretzke J, Wang D, Hyde C. BMC Complement Altern Med. 2008;22;8(1):13.

essais contrôlés randomisés

The effects of nasal massage of the "yingxiang" acupuncture point on nasal airway resistance and sensation of nasal airflow in patients with nasal congestion associated with acute upper respiratory tract infection. Takeuchi H, Jawad MS, Eccles R. Am J Rhinol. 1999 Mar-Apr;13(2):77-9.

Effect of adding a Chinese herbal preparation to acupuncture for seasonal allergic rhinitis: randomised double-blind controlled trial. CCL Xue, FCK Thien, JJS Zhang, W Yang, C Da Costa, CG Li. HMJ. 2003;9(6):427-34.

A Double-Blind, Randomized, Placebo-Controlled Trial of Acupuncture for the Treatment of Childhood Persistent Allergic Rhinitis. Wilson K. Kwong, Mui-fong Wong, Wilfred H. Wong, Yu-ming Fu, Ka-li Kwok,Daniel K. Ng, Pok-yu Chow, Shun-pei Ming, Siu-hung Hong, Sunny Lau, Debbie Tse. Pediatrics 2004;114;1242-1247.

Acupuncture for persistent allergic rhinitis: a randomised, sham-controlled trial. Xue CC, An X, Cheung TP, Da Costa C, Lenon GB, Thien FC, Story DF. Med J Aust. 2007;187(6):337-41.

Health-related quality of life outcomes in a trial of acupuncture, sham acupuncture and conventional treatment for chronic sinusitis. Stavem K, Rossberg E, Larsson PG. BMC Res Notes. 2008 Jun 27;1(1):37.


10 documents pour NEZ ET ACUPUNCTURE

  • "LES EAUX ABYSSALES" DU NEZ.

    Serres G. Revue Française d'Acupuncture. 1982;29:67-72.Le nez fait partie des neuf orifices du corps humain. Il permet  les relations du Nei et du Wai, le passage des souffles (Qi). Dans la  dialectique chinoise, il est un fonctionnaire (Guan), permettant  l'expiration et l'inspiration des souffles. Pour les taoïstes, il  est la "porte de la hutte", symbolisant la montée vers le cerveau  et la sortie des âmes végétatives. Si une dysfonction intervient  par action des pervers (Xie), les fonctions de refroidissement-abaissement (Qing Su) ne sont plus assurées et  cet arrêt entraîne les eaux abyssales du nez (Bi Muan) et la toux  du poumon (Fei Ke). D'où une pathologie nasale qui va de  l'anosmie à la cacosmie, des rhinorrhées aux rhinites allergiques  puis aux sinusites, avec des troubles cliniques tels que : froid  et chaud du nez, nez qui saigne, ce qui n'est pas tout à fait  une pathologie nasale mais montre que les troubles peuvent se  manifester au niveau du nez.

  • ACUPUNCTURE & ANOSMIE : BIBLIOGRAPHIE.

    Centre de Documentation du GERA. 2009.

  • ANOSMIE ET AGUEUSIE.

    Fumagalli S, Nguyen A. Méridiens. 1995;105:167-72.Le traitement de l'anosmie-agueusie par acupuncture est difficile, à cause du délai entre la période de début d'une rhino-pharyngite négligée ou méconnue et le moment d'entreprendre les soins par les aiguilles. Malgré cela, l'acupuncture peut encore aider le malade qui en est porteur à récupérer en partie ou totalement ses sens olfactifs et /ou gustatif, grâce à une compréhension particulière de la situation selon les données traditionnelles de la Médecine chinoise. Rapport de 3 cas (20GI, 23VG, 4GI, 23VC, 7MC).

  • CONCEPTION ENERGETIQUE ET TRAITEMENT PAR ACUPUNCTURE DES SINUSITES.

    Tran Viet Dzung. Revue Française de MTC. 1984;106-107:663-7.En MTC les sinusites sont dues à une atteinte des poumons par  l'énergie perverse (ce qui peut correspondre à la sinusite  d'origine nasale de la Médecine Occidentale), soit à une atteinte  du Yang Ming (ce qui peut correspondre à la sinusite maxilliaire  d'origine dentaire). Le traitement est antalgique (puncture des  points douloureux, dispersion du Yang et drainage) et étiologique  (éliminer les énergies perverses et tonifier l'énergie  essentielle).

  • GUERISON D'UNE ANOSMIE PAR UNE SEULE SEANCE D'ACUPUNCTURE.

    Putensen O. Bulletin de la Société d'Acupuncture. 1956;21:33.Anosmie ancienne de plusieurs années. Guérison en une séance. 4GI, 20GI, 22VG, 8V, 9V, 10V.

  • LA RHINITE ALLERGIQUE

    Macioca G. Médecine Chinoise et Médecines Orientales. 1992;1:45-58.

  • LES EPISTAXIS.

    Colin D et al. Revue Française d'Acupuncture. 1980;22:51-7.Les auteurs passent en revue les différents mécanismes des  saignements de nez, vus sous l'angle de la médecine chinoise  traditionnelle, d'après un texte, le Shi Yong Zhong Yi Xue  (1977). Les épistaxis sont intégrées au chapitre : "Maladie du  Sang" en tant que symptômes chaleur. Quatre formes cliniques sont  décrites. La chaleur peut provenir du Poumon, de l'Estomac, du  Foie. C'est une chaleur-plénitude. Si elle survient lorsque le  Yin est insuffisant, c'est une chaleur-vide. Le traitement  consiste à disperser le feu, rafraichir le sang et tonifier le  Yin par des drogues médicinales, et éventuellement par des  aiguilles d'acupuncture.

  • LES RHINITES.

    Giraud JP. Actes du 2ème Congrés d'Acupuncture AFERA, Nîmes. 1987;157-79.L'auteur, à partir de descriptions cliniques précises et  détaillées d'auteurs occidentaux sur les rhinites, essaie  d'interpréter cet ensemble selon les règles et les principes de  la médecine traditionnelle chinoise. Il fait ainsi correspondre à  un diagnostic occidental les différentes possibilités de  diagnostic chinois et tente d'en finir une thérapeutique.

  • Rhinite- Sinusite.

     Lamorte JR. Gera, 1990.

  • TRAITEMENT DES RHINOPHARYNGITES ET SINUSITES PAR FONG.

    Hawawini R. Acupuncture. 1985;84:32-5....