APPROCHE EXPÉRIMENTALE DU POINT D’ACUPUNCTURE

Liens

Electrical Characterization of Acupuncture Points: Technical Issues and Challenges. Ahn AC, Martinsen ØG. J Altern Complement Med. 2008 May 19.

Iconographie relative à la recherche sur la structure du point d’acupuncture

Notice du cong-fou des Bonzes Tao-sée. 
 in Mémoires concernant l
Experts du Collège Français d’Acupuncture et MTC
Jean-Luc Gerlier
Johan Nguyen
Jean-Marc Stephan


7 documents pour APPROCHE EXPÉRIMENTALE DU POINT D'ACUPUNCTURE

  • a la recherche du substratum anatomique du point d’acupuncture.

    Stephan JM. Acupuncture & Moxibustion. 2006;5(3):252-61.Peut-on dire qu’il existe un substratum anatomique ou histologique bien spécifque et individualisé du point d’acupuncture ? Complexe neuro-vasculaire, complexe neuro-musculaire, magnétosome, théorie de Bonghan, tissu conjonctif sont les chapitres abordés par cette revue épistémologique qui conclut certes à une non individualisation d’une structure spécifque, mais propose une théorie met­tant en jeu la mécanotransduction induite par les fibroblastes du tissu conjonctif, associée à l’intervention de récepteurs neuro-sensoriels.

  • BIBLIOGRAPHIE SUR L'HISTOLOGIE DU POINT D'ACUPUNCTURE.

    Morgado- Teixido D. Mémoire DIU d’Acupuncture, Bordeaux II. 1986...

  • ETUDES,PAR SONAR-DOPPLER,DES CORRESPONDANCES VASCULAIRES DE CERTAINS POINTS D'ACUPUNCTURE.

    Harichaux P, Carpentier-Colmaire V. Méridiens. 1990;91:51-75.Les auteurs ont appliqué l'ultrasonographie avec écho-Doppler (ou  dopplérographie) à l'étude des méridiens d'acupuncture. Ceci leur  a montré un certain nombre de concordances vasculaires sur ces  points. Bien que les correspondances nerveuses des méridiens  soient souvent invoquées, cette détection échographique possible  montre clairement l'alignement de segments vasculaires  longitudinaux, ou d'émergences vasculaires perpendiculaires à la  peau, sur les méridiens. D'autre part, la stimulation de divers  points d'acupuncture est possible, efficace et inoffensive en  utilisant les ultrasons à faible énergie (moins de 50 mW.cm-2)  sur divers méridiens. Sous ce double aspect,  l'ultrasonoacupuncture nous semble justifier de poursuivre ces  recherches.

  • L'ELECTRODIAGNOSTIC DANS L'ACUPUNCTURE EN EXTREME-ORIENT.

    Husson RA. Bulletin de la Société d'Acupuncture. 1961;40:41-5.

  • la realite scientifique de l'eternel point d'acupuncture.

    Bigeon D, Chantier E, Desprat J. Méridiens. 1990;91:77-100.Ce travail a pour but de réunir, de classer et d'analyser les  preuves scientifiques publiées dans la littérature internationale  sur l'existence directe du point d'acupuncture. Afin de mieux  répondre à la question considérée par le scientifique comme le  primum movens de l'acupuncture: "Le pont d'acupuncture  existe-t-il ? Comment le mettre en évidence ?", et auquel trop  souvent l'acupuncteur chevronné peut répondre : "Il est  énergétique, c'est une concentration de vide, c'est une fenêtre  ouverte". Un long travail d'interrogation des bases de données  internationales (Medline), européennes (Excepta Medica) et  françaises (Pascal) et surtout de copie des articles sélectionnés  a été nécessaire avant toute analyse. Pour cette raison, la  totalité du contenu des articles princeps est reproduite en  référence pour usage scientifique et pour permettre une économie  de temps considérable à toute nouvelle recherche dans ce  domaine.

  • LES DIFFERENTS POINTS D'ACUPUNCTURE : LEURS CARACTERES, LEUR REPARTITION ET LEURS LIAISONS AVEC LES STRUCTURES CONNUES.

    Bossy J. Méridiens. 1978;41-42:73-95.Dans cette revue critique, c'est la réalité du point qui est  d'abord envisagée avec ses caractères cliniques et physiques, et les perspectives de l'électronographie. La classification des points peut se faire selon différents critères traditionnels, cliniques et topographiques; ces derniers paraissent donner un jour nouveau orienté vers l'acupuncture moderne. Dans une optique  occidentale, il est indispensable de replacer le point dans son  contexte anatomique ; il existe des correspondances métamériques, périphériques et centrales; les corrélations microscopiques sont assez décevantes et il paraît illusoire de vouloir trouver une structure spécifique de tous les points d'acupuncture; les  corrélations macroscopiques sont fondamentales dans la compréhension d'au moins certaines actions ponctuelles; l'orientation et la profondeur d'implantation de l'aiguille intéressent différentes structures et expliquent des actions variées. Les corrélations embryologiques n'ont pas encore fait  l'objet de recherches spécifiques. Que ce soit dans un but  fondamental, diagnostique, le point d'acupuncture n'a pas encore  révélé tous ses aspects à la médecine occidentale.

  • RESUME DE LA THESE DU DR Y. GRALL.

    Khoubesserian H. Bulletin de la Société d'Acupuncture.1963;47:67-9.