DÉNOMINATION DU POINT D’ACUPUNCTURE


10 documents pour DÉNOMINATION DU POINT D'ACUPUNCTURE

  • differents noms pour un meme point.

    Requena Y. Mensuel du Médecin Acupuncteur. 1981;85:599-606....

  • ESSAI D'EXPLICATION DE L'ANALOGIE ET DE L'ETYMOLOGIE DES POINTS "SHU" ANTIQUES (1).

    Genevay YS. Acupuncture. 1982.73:34-6.

  • ESSAI D'EXPLICATION DE L'ANALOGIE ET DE L'ETYMOLOGIE DES POINTS SHU ANTIQUES (2).

    Genevay VS. Acupuncture.1982. 74:35-6.

  • ETUDE SUR LA DÉNOMINATION DES POINTS D’ACUPUNCTURE (I),

    Covin J. 2009.Dans cette première partie, nous avons étudié le nom des points d’acupuncture des douze méridiens ordinaires zheng jing 正 经, du du mai 督 脉 et du ren mai 任 脉. Nous n’avons pas étudié le nom des points « hors-méridien ». Pour chaque point, nous avons repris le nom principal et les noms secondaires répertoriés par Gérard GUILLAUME & Mach CHIEU dans leur ouvrage « Dictionnaire des Points d’Acupuncture ».Nous avons divisé notre travail en cinq colonnes :· La première colonne correspond au code alphanumérique des pays de langue anglaise.· La seconde colonne correspond au code alphanumérique des pays de langue française.· La troisième colonne correspond au nom du point dans la romanisationpinyin 拼音, système de transcription adopté par la République Populaire de Chine en 1958 et devenu norme internationale en 1980.

  • ETUDE SUR LA DÉNOMINATION DES POINTS D’ACUPUNCTURE (II),

    Covin J. 2009.Dans cette seconde partie, nous avons répertorié tous les caractères impliqués dans le nom des points d’acupuncture. Nous avons classé ces caractères suivant l’ordre alphabétique de leur romanisation en pinyin 拼音. Pour chaque caractère est indiqué le numéro du radical suivi du nombre de traits nécessaires, en plus du radical, pour le dessiner. Le numéro d’ordre du caractère dans le Dictionnaire RICCI est ensuite précisé.  Le caractère est noté dans sa forme classique utilisée à Taiwan et dans sa forme simplifiée(S), si elle existe, utilisée en République Populaire de Chine. Remarque sur les caractères en « Grande Ecriture » : ils sont utilisés pour les chiffres, dans les documents officiels, afin de les rendre infalsifiables. Pour chaque caractère, nous avons fait un choix personnel de traduction, à partir du Dictionnaire RICCI des Caractères Chinois : nous avons retenu les sens les plus fréquents et les sens relevant du domaine de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC). Ce travail permet de percevoir que, pour un caractère donné, existent parfois des sens différents voire opposés, ce qui montre que la traduction du nom des points d’acupuncture est délicate, parfois impossible, sinon de se lancer dans une interprétation hasardeuse et potentiellement erronée ! Enfin, pour chaque caractère, nous avons répertorié tous les noms des points, principaux et secondaires (NS), dans lesquels le caractère apparaît ; ces noms sont écrits en pinyin , puis en caractères non simplifiés et enfin, entre crochets, en caractères simplifiés s’ils existent.

  • L’HISTOIRE DE L’HOMME ET DE L’HUMANITE REVELEE PAR LES POINTS DU MERIDIEN POUMON.

    Strom H. Acupuncture et Moxibustion. 2006;5(4):303.L’étude des points du premier Méridien du Poumon shoutaiyin selon les textes expliquant les noms des points, fait apparaître une analogie avec le premier chapitre de Suwen qui expose l’histoire de l’homme et de l’humanité. Chacun des 11 points exprime par ses capacités un stade dans l’évolution de l’homme depuis les hommes véritables célestes zhenren, suivis de zhiren, shengren, xianren et aboutissant à l’homme ordinaire moderne.

  • LE TERME GUI DANS LES NOMS DES POINTS D'ACUPUNCTURE

    Deporte P. Médecine Chinoise et Médecines Orientales. 1992;1:79-82.

  • LES POINTS SHEN DE LA BRANCHE EXTERNE DE ZU TAI YANG.

    Delhoume D. Actes du 3ème Congrés d'Acupuncture AFERA. 1988;45-112.L'étude des cinq points shen situés sur la branche externe du Zu  Tai Yang (méridien dit "de vessie") nous conduit à plusieurs  constatations : 1) Les idéogrammes des noms principaux et  secondaires de ces points et le rôle de chaque Shen correspondant  renvoient à de grandes fonctions "emblématiques", créatrices et  organisatrices fondamentales dans la vie de l'être. 2) Cinq  grands mécanismes s'y réfèrent : a) Intériorisation, prise de  forme et incarnation des Qi pour le Po Hu (42V); b) Réunion du  Shen pour le Shen Tang (44V); c) Embrassement de tous les plans  de manifestation pour le Hun Men (47V); d) Expression,  formalisation de la nature originelle, commande et conduite du Qi  à partir du centre pour le Yi She (49V); e) Impulsion vitale,  instinctuelle, puissance contenant toutes les potentialités de  l'être pour le Zhi Yi (52V).

  • SEMANTIQUE ET POINTS D'ACUPUNCTURE, TRADUCTION DE SHONG, SHANG, ZHONG DANS LES POINTS.

    Auteroche B. Méridiens. 1981;55-56:59-71.Le contenu sémantique des idéogrammes permet de mieux comprendre  l'action des points d'acupuncture. Certaines traductions semblent  assez hermétiques mais peuvent être expliquées, les idéogrammes  Chong, Shang et Zhong servent d'exemples.

  • ZHONGFU, CHUNGFU-TCHONG-FOU.

    Rochat de la Vallée E. Méridiens. 1993;101:11-26.Cette étude dégage la signification de l'expression Zhongfu, nom du premier point du Taiyin de main, méridien du poumon, dans les textes chinois classiques, médicaux et littéraires. Elle indique brièvement les corrélations principales avec les points avoisinants ainsi que les noms secondaires de P.1. Elle se termine par la présentation des symptômes et pathologies traditionnellement associés à P.1. , en tâchant de montrer la signification de l'ensemble des données et d'expliquer les grandes fonctions du point.