RHUMATOLOGIE ET ACUPUNCTURE

Xi Yuan Ji Lu (1247)

Thème 1 : les syndromes bi

Thème 2 : techniques thérapeutiques en rhumatologie

Thème 3 : acupuncture expérimentale en rhumatologie

 

Formations associées
Fibromyalgie et acupuncture 
Cervicalgies et acupuncture
Lombalgies, sciatiques et acupuncture
Main, poignet et acupuncture   
Epaule douloureuse et acupuncture 
Epicondylite et acupuncture
Genou douloureux et acupuncture 
Pied, cheville et acupuncture 

Liens

Acupuncture in the treatment of rheumatoid arthritis: a double-blind controlled pilot study. Tam LS, Leung PC, Li TK, Zhang L, Li EK. BMC Complement Altern Med. 2007;7(1):35.

Acupucture in the treatment of scoliosis – a single blind controlled pilot study. Weiss HR, Bohr S, Jahnke A, Pleines S. Scoliosis. 2008; 3: 4.

 

Vidéo :
Chinese Medicine Therapy :Ankylosing Spondylitis MD655-9coo
Notice du cong-fou des Bonzes Tao-sée. 
 in Mémoires concernant l
Experts du Collège Français d’Acupuncture et MTC
Olivier Goret

13 documents pour RHUMATOLOGIE ET ACUPUNCTURE

  • ANNOTATION A SOULIE DE MORANT.

    Franzini S. Revue Française d'Acupuncture. 1988;57:34-35.Une consideration attentive des sources de Soulié de Morant  permet de rétablir la pleine signification de la transcription  leou-ma-tche-se qui apparaît dans son Acuponcture Chinoise et  pouvait laisser dans l'incertitude. Cette transcription se révèle  renvoyer à la tradition occidentale du "rhumatisme", jadis passée  en Extrême-Orient.

  • CLASSIFICATION DES SYNDROMES BI

    Sun Pei Lin . Médecine Chinoise et Médecines orientales. 1993;6:19-32.

  • DIX METHODES THERAPEUTIQUES POUR LES SYNDROMES BI

    Liu Xin Ya. Médecine Chinoise et Médecines Orientales. 1992;3:31-6.

  • ETUDE DE TRAITEMENT PAR ACUPUNCTURE DE 557 CAS CLINIQUES DE DOULEURS ARTICULAIRES.

    Leung Kwok Po. Revue Française d'Acupuncture. 1977;9:43-56.

  • ETUDE SUR LES BI RHUMATOLOGIQUES.

    Hawawini R. Méridiens. 1996;106:115-45.Les Bi dits rhumatologiques représentent la majeure partie, voire l'ensemble des maladies articulaires de la rhumatologie. Ils sont dus aux Energies perturbées externes du Feng, du Froid et de l'Humidité. Leur transformation donne le Bi de la Chaleur. Ces Energies externes frappent d'abord les Méridiens, c'est le niveau superficiel. Lors d'une deuxième attaque, l'Energie perturbée entre par le point He (rassemblement) dans le Zang correspondant, c'est le niveau profond. Ainsi, y a-t-il deux stades de gravité croissante. La M.T.C. les classe et les traite d'une manière particulièrement rationnelle et cohérente, où chaque Méridien et Zang correspondant explique une forme de Bi, c'est-à-dire une maladie rhumatologique. Ce classement conditionne le diagnostic, le pronostic et le traitement. La douleur, maître symptôme, différentie le type de Bi et est due à une stase de Sang, qui représente le point d'impact majeur de la thérapeutique. Nous avons essayé de faire concorder les données de la M.T.C. sur les Bi et le classement tel qu'il est donné dans le Su Wen. chap. 64.

  • ETUDES A PARTIR DU LING SHU, CHAP. 27 "BI CIRCULAIRE (UNILATERAL OU TRANSMIS D'UN COTE A L

    Hawawini R. Méridiens. 1994;102:147-66.Les aspects pratiques du diagnostic et du traitement de deux formes cliniques de "Bi rhumatologiques", le "Bi général" et le "Bi circulaire", fréquemment rencontrés en pratique clinique sont décrits ici. Le diagnostic obéit à quelques règles simples : -le "Bi" est en principe un blocage douloureux. -le "Bi rhumatologique" est un blocage douloureux articulaire, lié aux facteurs externes du Vent, du Froid et de l'Humidité, en association variable, -le "Bi général" frappe au moins deux articulations successivement des deux côtés du corps,  -le "Bi circulaire" frappe au moins deux articulations d'un même côté. Le traitement se fait sur deux axes : -là où les articulations sont malades, -traitement du ou des climats Externes dominants et régulation des Zang leur correspondant.

  • LE BI.

    Dessouter B. La Revue des Séminaires d'Acupuncture de l'AFERA, Nîmes. 1985;1:29-42. Le Bi est l'ensemble des manifestations provoquées par la  pénétration dans l'organisme d'une énergie perverse (Xie). Une  grande part de ces troubles concerne l'appareil locomoteur et se  caractérise par des douleurs. Cette agression par les énergies  climatiques, si elle se répète, peut entraîner un Bi des organes  avec d'autres symptomes que la douleur. Cette étude analyse les  différents types de douleurs provoquées, d'une part selon le Xie  pervers en cause, d'autre part selon le tissu atteint. Diagnostic  et thérapeutique sont alors spécifiques de l'atteinte.

  • LES PEI.

    Guillaume. Revue Française d'Acupuncture. 1979;17:13-19.

  • LES SYNDROMES BI.

    Nguyen J. GERA; 1990.

  • PATHOLOGIES DITES BI. TEXTE, PRESENTATION, TRADUCTION ET COMMENTAIRE DU SUWEN CH. 43 (DEUXIEME PARTIE).

    Rochat de la Vallée E. Méridiens. 1992;97:13-57.L'étude des Bi est vaste et complexe. Ce symptôme, ou syndrome, ne se recoupe pas exactement avec un seul symptôme ou syndrome de la médecine occidentale moderne, les Bi recouvrent des fragments plus ou moins importants de syndromes bien identifiés en médecine occidentale, tout en gardant des champs spécifiques, peu ou mal intégrés en Occident, tels l'importance du facteur saisonnier. L'étude des Bi se divisera en plusieurs parties. Un premier ensemble analysera le chapitre 43 du Suwen, consacré au Bi dans la perspective des Cinq éléments. Ce chapitre sera ensuite éclairé par d'autres textes, tirés du Suwen et du  Lingshu, donnant des compléments d'information sur les Bi dans la  même perspective des Cinq éléments ou dans des perspectives différentes. Certains textes enrichissent la notion de Bi en  l'élargissant bien au-delà du cadre qui lui est habituellement  dévolu en médecine traditionnelle chinoise ; les Bi  représentaient sans doute, anciennement, une dénomination très  générale pour les maladies d'immobilisation douloureuse. Finalement, des textes moins anciens permettront de présenter une analyse synthétique des différentes sortes de Bi, avec leur caractéristiques et les grandes lignes de leurs traitements.