George Macartney (1737-1806)

1142 vues 15/11/2008

George Macartney (1737-1806)

George Macartney (1737-1806)

George Macartney dit Lord Macartney (14 mai 1737 – 31 mai 1806), 1er comte Macartney, fut un noble irlandais. Ancien gouverneur de Madras, en 1792, le gouvernement britannique décida d’établir des relations commerciales avec l’empire de Chine, il fut désigné comme ambassadeur extraordinaire et embarqua avec sa suite à Portsmouth sur Le Lion, L’Indostan et Le Chacal, le 26 décembre 1792. Macartney fut envoyé en Chine par George III du Royaume-Uni pour établir un contact avec les élites de la dynastie Qing et en rapporter toutes les observations possibles, tant sur le plan des mœurs, de la nature que du commerce. Il traversa en grande partie le pays et s’arrêta à Tianjin et à Pékin, pour arriver à Rehe, résidence de l’empereur et fut reçu avec froideur par la cour. Selon les règles de la diplomatie chinoise, les envoyés étrangers ne venaient dans l’Empire du milieu, uniquement dans le seul but de rendre allégeance à l’Empereur. L’idée de relations diplomatiques sur un pied d’égalité, était inconnue des chinois. Macartney refusa de se présenter devant l’Empereur Qianlong en faisant le salut traditionnel le Kowtow (ou Kou Tou), profonde courbette diplomatique qui aurait été une preuve d’un lien de subordination du Roi d’Angleterre. Les cadeaux diplomatiques furent méprisés de part et d’autre: sur un globe terrestre les chinois, s’étonnèrent de la petite étendue de la Chine, Macartney traita un bijou en jade, de pierre sans valeur. Il fut le premier européen à naviguer sur la mer Jaune (source : wikipedia).

Plusieurs narrations de la mission de Macartney :

A narrative of the british embassy to china, in the years 1792, 1793, and 1794; containing the various circumstances of the embassy, with accounts of customs and manners of the chinese; and a description of the country, towns, cities, & c. Anderson A. London 1796.

Traduction française :
Relation par Aenas Anderson, valet au service de Macartney. Relation de L’ambassade du Lord Macartney à La Chine, Dans Les Années 1792, 1793 et 1794. Contenant Les Diverses Particularités De Cette Ambassade, Avec La description Des Moeurs Des Chinois, et Celle De L’intérieur Du pays…Traduite De L’anglais… Paris, Denné le Jeune, Bocquillon, Poisson, an IV, deux volumes in-8 de (2ff), xxiv, 255 pp; vii, 227 pp.

An Accurate Account of Lord Macartney’s Embassy to China; Carefully Abridged from the Original Work; with Alterations and Corrections, by the Editor, Who Was Also an Attendant on the Embassy. Embellished with Plates. London Printed for Vernor and Hood, No. 31, Poultry 1797.

Voyage dans l’intérieur de la Chine, et en Tartarie, fait dans les années 1792, 1793 et 1794.
F par Lord Macartney. Buisson, Paris, 1798. Traduit par J. Castera. Volume 1 et volume 2.
La relation de ce voyage fut publiée par Sir Georges Staunton, secrétaire de Macartney. Elle offre des renseignements précis sur les sciences, l’histoire naturelle, les mœurs et usages répandus dans les contrées que Macartney visita, et reste une des meilleures descriptions de l’époque sur la Chine et la Cochinchine.

Voyage en Chine et en Tatarie, a la suite de l’ambassade de Lord Macartney … Holmes S et , Alexander W. Traduit de l’anglais et notes de L. Langlès L. Paris, 1805.